Accueil > CSL > Définition et fonctionnement

Définition et fonctionnement

La CSL est un réseau « d’initiative citoyenne » issu de la volonté de certains acteurs locaux de Laeken centre. Ils ont développé depuis près de vingt ans une dynamique "inter associative" originale qui est reconnue par les responsables de la Ville et de la Région.

La Coordination Sociale de Laeken est définie en détail dans sa charte :
- Membres
- Objectifs
- Axes fondamentaux
- Référence fondamentale
- Organisation
- Procédure d’admission
- Fonctionnement

Membres

La CSL est un réseau dont les membres sont des organisations situées et actives sur le territoire de Laeken centre appelé aussi Laeken Bockstael ou le sud de Laeken.
Ses organisations membres sont des associations d’initiative citoyenne (dont le CA ne comporte pas de mandataires publics), des associations mixtes (dont le CA est composé pour 50 % ou moins de mandataires publics) et des organismes publics (dont le CA ou le pouvoir organisateur est une autorité publique).
Ces organisations sont représentées par les acteurs locaux. Ces acteurs locaux sont des travailleurs, salariés ou bénévoles. Ce sont aussi des « concernés actifs », qui veulent apporter la voix spécifique des habitants, des parents, des usagers…
La CSL accueille comme membre observateur ou invité des organisations actives sur le territoire de Laeken centre mais qui n’y sont pas situées. Les mandataires publics ou leurs représentants sont accueillis dans la CSL comme observateurs ou invités.

Objectifs

La CSL veut être une plateforme de rencontre entre acteurs locaux, d’échanges, d’actions en partenariat qui veut faire avancer le développement, la revitalisation du quartier, en dépassant un certain nombre de cloisonnements (entre organisations, entre acteurs locaux, entre « public » et « privé », entre flamands et francophones, entre adhésions idéologiques ou politiques différentes, entre travailleurs et habitants).

Axes fondamentaux

Les axes fondamentaux de son action :
- Le fil à plomb : une volonté de chaque organisation et chaque acteur de réaliser toujours mieux les missions qui lui sont confiées…
- La définition par les acteurs locaux, c’est-à-dire travailleurs et habitants de Laeken centre, des besoins et des projets...
- Le Partenariat / les Synergies / le Développement local solidaire …
- L’implication des habitants...
- Le partenariat constructif avec les pouvoirs publics et économiques…

Référence fondamentale

C’est le Plan Global de Revitalisation de Laeken centre. Le Plan Global est actualisé tous les 6 ans dans une démarche impliquant les acteurs locaux, travailleurs et habitants.

Organisation

Le bureau de la CSL assure la bonne marche de l’action de la CSL, l’organisation et l’animation des assemblées et des journées. Le bureau est formé d’acteurs locaux. Les membres sont désignés par cooptation : cette désignation est soumise à l’assemblée pour ratification. Le mandat est de deux ans et renouvelable. Les membres du bureau proviennent pour un minimum de 50 % d’associations d’initiative citoyenne. Le bureau choisit le/la président/e parmi les représentants des associations d’initiative citoyenne situées et actives sur Laeken centre.
L’ASBL PICOL-Partenariat Intégration Cohabitation à Laeken assure la gestion de la CSL. Elle est d’office membre du bureau. Le PICOL est une ASBL dont le but social est de développer des synergies dans le quartier de Laeken centre et de contribuer ainsi à sa revitalisation et son développement.

Procédure d’admission

L’organisation candidate adresse une demande écrite au bureau en adjoignant ses statuts et un rapport d’activités ou tout autre document témoignant de son action concrète.
Un membre du bureau rencontre l’organisation candidate et vérifie son adhésion à la « charte de la CSL ».
L’organisation candidate est présentée à l’assemblée de la CSL. Le bureau soumet l’admission à l’approbation de l’assemblée de la CSL.
Chaque organisation membre est appelée à verser annuellement une cotisation.

Fonctionnement

La CSL se réunit régulièrement en assemblées ordinaires (actuellement 4 à 5 fois par an de 13h à 15h 30). Elle organise aussi des journées : de formation (1 à 2 fois par an) et d’évaluation/planification de l’action (1 fois par an).
Des comités d’action mettent en œuvre le Plan Global de Revitalisation de Laeken centre. Ces comités d’action s’auto-organisent. Ils rendent compte de leur action lors des assemblées ordinaires et lors de la journée d’évaluation/planification.